Genève : les députés exigent que les requérants d’asile ne soient plus hébergés sous terre

13.03.2015

Le 12 mars 2015 le Grand conseil genevois a adopté une motion urgente appelant à ce que les demandeurs d’asile ne soient plus logés dans des abris souterrains. L’appui des députés de différents bords politiques fait suite à la démarche entreprise par les habitants eux-mêmes. Depuis quelques mois, ceux-ci s’organisent afin de faire connaître leurs difficultés et d’interpeller l’Hospice général, institution cantonale chargée de leur hébergement et de leur suivi social (voir https://stopbunkers.wordpress.com/).

Il appartient maintenant au Conseil d’Etat de mettre en œuvre rapidement des mesures pour permettre de loger en surface des personnes qui, pour certaines, vivent depuis de longs mois sous terre dans des conditions de promiscuité et pâtissent d’un régime qui les prive de manière prolongée de sommeil et d’une alimentation saine et choisie (voir notre brève du 28.01.15).

Source : Proposition de motion pour mettre fin au recours aux abris de protection civile pour héberger des demandeurs d’asile, 20 février 2015