Un collectif de citoyens s’oppose aux renvois des victimes de l’incendie des Tattes

17.02.2015

L’incendie qui s’est déclaré au foyer de requérants d’asile des Tattes, situé à Vernier (canton de Genève), en novembre dernier avait pris une tournure dramatique avec le décès d’un résident ainsi que de nombreux blessés à cause de leur défenestration (voir notre brève). À ce sujet, une enquête judiciaire est en cours et plusieurs plaintes pénales pour négligence ont été déposées à l’encontre de l’Hospice général. Par ailleurs, le député Pierre Vanek a déposé une interpellation urgente au Grand conseil genevois en interrogeant les responsabilités du drame et en se préoccupant du sort des sinistrés, suite notamment à un premier renvoi d’un résident du foyer des Tattes (voir notre brève).

Une nouvelle action, sous la forme conjointe d’une pétition et d’une lettre ouverte, s’est jointe aux précédentes démarches. Un groupe de citoyens, qui s’est constitué pour faire connaître les conditions de vie aux Tattes et plus particulièrement depuis le sinistre, en est à l’origine. Le groupe appelle à stopper le renvoi d’une deuxième victime de la tragédie, qui s’est défenestrée du 3e étage lors de l’incendie et pâtit de lourdes séquelles sur le plan psychique. Tout en déplorant le manque de diligence de la part des autorités pour la prise en charge de ce sinistré, ces citoyens dénoncent la volonté du canton de le renvoyer alors que l’enquête « sur d’éventuelles responsabilités de l’Etat de Genève ou de ses agents » est encore en cours. Ce procédé des autorités « prive de facto [les victimes] de la possibilité de faire valoir leurs droits en indemnisation pour le défaut de conformité du bâtiment, et d’obtenir la réparation de leur dommage, notamment par des soins médicaux appropriés ».

Sources supplémentaires :
- Le Matin Dimanche, « les avocats des victimes accusent l’Etat de négligence », 14 décembre 2014
- Le Courrier, « la situation aux Tattes reste critique », 18 décembre 2014
- Le Matin Dimanche, « la tragédie des Tattes laisse indifférent », 21 décembre 2014
- Hospice général, « Point de situation sur les actions entreprises par l’Hospice général suite à l’incendie du centre d’hébergement des Tattes du 17 novembre 2014 », 19 janvier 2015