Une Charte pour un accueil digne et uniforme des MNA

18.11.2014

Dans le cadre d’un projet, nommé Speak Out !, mis en place par le Conseil Suisse des Activités de Jeunesse (SAVJ), une trentaine de mineurs non accompagnés (MNA) a mis en lumière certaines problématiques relatives à leurs conditions de vie sous la forme d’une charte. Cette démarche articule leurs préoccupations et leurs revendications tout en formulant des suggestions dans les domaines suivants :
- la situation sur le lieu de résidence (logement, santé, besoins matériels) ;
- l’encadrement social ;
- la formation ; et
- le changement brutal que constitue le passage à la majorité.

Un des points transversaux souligné par cette charte est l’importante disparité qu’il existe entre les cantons suisses. À titre d’exemple, certains MNA vivent avec 9 adultes dans une pièce alors que d’autres vivent dans des familles d’accueil suisses. Par conséquent, ces jeunes demandent une uniformisation de leur situation. Selon leurs suggestions, cela pourrait prendre, notamment, la forme : d’un accès rapide à l’école publique ainsi qu’un accès facilité aux apprentissages et aux formations post-obligatoires, tout en ayant la possibilité de les terminer en cas de décision négative ; d’une mise sous curatelle de chaque MNA dès son enregistrement en Suisse afin de se faire conseiller pour rendre son séjour moins difficile, entre autres propositions.

Cette démarche participative vient rappeler que les MNA sont particulièrement vulnérables et que leurs possibilités de se développer et de se former dans de bonnes conditions sont souvent entravées. Ils sont plus de 700 à avoir demandé l’asile cette année, chiffres arrêtés à la fin du mois d’octobre par l’ODM et relayés par la RTS, soit une augmentation de plus de 55% par rapport aux trois années précédentes.

Sources :
- Charte des MNA
- Editorial de l’Institut International des Droits de l’Enfant

Documents joints

PDF - 1.4 Mo
Charte des MNA - PDF, 1.4 Mo