Racisme ordinaire de la part d’une régie dans le canton de Vaud

3.10.2008

3 octobre 2008 - Un correspondant de l’ODAE romand nous signale l’information suivante : un couple de réfugiés originaires d’Afrique peine à trouver un logement sur Vaud. Intéressés par un appartement, ils se voient répondre par un courrier de la régie que celui-ci est déjà loué. Contacté par téléphone après réception du courrier, le concierge assure quant à lui que des visites ont toujours lieu. Comment expliquer le mensonge de la régie autrement que par sa volonté de ne pas louer de logements à des Africains ? Le couple, dont les trois enfants arrivent bientôt, doit se contenter pour l’instant de vivre dans un studio.