Au revoir la famille, bonjour la galère

19.04.2010

Il est difficile d’obtenir des informations sur le déroulement des renvois forcés et sur ce qui se passe après l’atterrissage. C’est pourquoi nous relayons ici un article du dernier bulletin de SOS Asile qui décrit les destins de personnes expulsées : L., rapatrié de force après 27 ans passés en Suisse, où vivent ses 3 enfants, est arrêté dès son arrivée en Angola et mis en détention pour une durée indéterminée. S., renvoyé avant qu’il puisse subir une opération du bras prévue et dont il avait besoin, arrive à Kinshasa en mauvaise santé et sans famille directe, puisque toute sa famille vit en Suisse depuis plus de 20 ans (permis C et naturalisés). Lire l’article en entier

Documents joints