Un nouveau cas de parent d’enfant suisse menacé de renvoi

8.04.2010

Dieudonné, requérant d’asile béninois débouté, a passé plus de quarante jours en détention administrative à Frambois en vue de son renvoi. Une expulsion qui pose problème, puisque Dieudonné est le père d’une fillette de 7 ans avec laquelle il entretient une relation affective étroite, comme en témoignent la mère et le grand-père de l’enfant (voir le Courrier du 31 mars). Qu’en est-il de l’intérêt de l’enfant, pourtant défendu par une Convention internationale ratifiée par la Suisse ? Est-il acceptable de punir un enfant en le privant d’un de ses parents ? Ces questions doivent être examinées par les autorités lorsque le sort d’un enfant est en jeu – voir les cas de Pitchou, d’« Abdoulaye » ou d’« Ibrahim ». Dieudonné fait heureusement partie des sept détenus récemment libérés par la Justice de Paix du canton de Vaud, qui a constaté l’impossibilité matérielle à exécuter les renvois, en raison de la suspension générale des expulsions décidée par l’ODM. Mais il n’est pas sorti d’affaire pour autant et sa liberté reste fragile.