Détention et risque d’expulsion pour le père d’un nouveau né

24.02.2010

Dans son édition du 23 février 2010, le Courrier relate l’histoire de Pitchou, requérant d’asile débouté originaire de la République démocratique du Congo, qui vit à Lausanne depuis douze ans et risque d’être renvoyé d’un jour à l’autre. Son expulsion implique qu’il sera séparé de son fils nouveau-né et de sa compagne (permis F). Soumis aux mesures de contrainte à la prison administrative de Frambois (GE) depuis octobre dernier, il n’a pu voir son fils que trois fois. Pitchou explique avoir toujours travaillé pour gagner sa vie et avoir d’ailleurs un contrat de travail à durée indéterminée qui l’attend à Lausanne s’il arrive à obtenir un permis de séjour. L’ODAE a déjà décrit des cas similaires - voir les cas d’Abdoulaye et d’« Ibrahim ».