Fiches relatives


17 juillet 2007

Une intégration réussie ne suffit pas

Personne(s) concernée(s) : "Ricardo" né en 1976 ; "Felicia" (1979) ; les 3 filles de "Felicia" (1995, 1996, 1997) ; le garçon de "Ricardo" et "Felicia" (2003) Statut : Sans-papiers (régularisation (...)
28 mai 2013

« Lucas » est illicitement détenu alors qu’il
collabore et accepte de quitter la Suisse

Personne(s) concernée(s) : « Lucas », né en 1975, sa femme et leurs deux enfants Statut : sans-papiers → détention administrative et renvoi Résumé du cas Fin 2009, « Lucas » et sa femme entrent en (...)
22 septembre 2009

Ausweisung einer Sans Papiers-Familie die bestens in der Schweiz integriert ist

Après avoir vécu quinze ans en Suisse sans statut légal, une famille demande une autorisation de séjour pour cas de rigueur. Les parents travaillent depuis leur arrivée, parlent allemand, ont un large (...)
2 octobre 2012

Renvoi d’une victime de violences conjugales
et de sa fille scolarisée depuis 9 ans en Suisse

Personne(s) concernée(s) : « Carmen » née en 1972 et « Vanessa » née en 1997 Statut : permis B par mariage -> non renouvellement Résumé du cas « Carmen » arrive en Suisse en 1995, et obtient des permis (...)
24 août 2009

Separarsi da un convivente violento può condurre all’espulsione dalla Svizzera

Vittima di violenze coniugali, “Juliana” decide di separarsi dal convivente svizzero con il quale ha avuto un figlio. Senza tenere conto dei motivi che hanno condotto alla separazione, il Servizio (...)

Separarsi da un convivente violento può condurre all’espulsione dalla Svizzera


Caso 063 / 8.01.2009 - en italien - pas de traduction disponible

Pour lire, imprimer et diffuser cette fiche

PDF - 19.7 ko
Caso 063 - PDF, 19.7 ko
Mots-clés :
Pays d’origine : Brésil

Vittima di violenze coniugali, “Juliana” decide di separarsi dal convivente svizzero con il quale ha avuto un figlio. Senza tenere conto dei motivi che hanno condotto alla separazione, il Servizio dei permessi e dell’immigrazione del Canton Ticino le nega la proroga del permesso di dimora e le ordina di lasciare la Svizzera. La figlia maggiore e il figlio minore di nazionalità svizzera sono pure colpiti da questa decisione.