Mariage désormais interdit pour les personnes sans statut

27.05.2009

Il était déjà difficile pour les personnes sans statut (déboutés de l’asile ou travailleurs sans-papiers) de se marier en Suisse, comme nous l’expliquons dans notre note thématique 003 ou comme l’illustre le cas d’"Aziz" et "Linda". Le 25 mai, le Conseil des Etats a été encore plus loin en décidant, dans la lignée du Conseil national, que les déboutés de l’asile et les sans papiers n’auront désormais plus le droit de se marier en Suisse. Ceux qui ont soutenu cette interdiction ont eu l’habileté de ne parler que de lutte contre les mariages blancs. Mais qui s’est préoccupé de cette majorité de couples liés par une vraie relation affective, et qui ne pourront désormais plus exercer leur droit fondamental au mariage ?